Historique du Badminton

Historique du Badminton

L'histoire du badminton

Un jour de 1873, des officiers anglais revenus des Indes sont réunis dans le château du Duc de Beaufort. Le champagne favorisant les souvenirs communs, ils en viennent à évoquer le jeu indien du "Poona" qui se pratiquait avec une raquette et une balle légère. Pour faire passer ce repas par trop arrosé, ils se mettent en tête d'y jouer. N'ayant pas de balle sous la main ils utilisent un bouchon de champagne dans lequel ils fixent quelques plumes. Une fois dégrisés, amusés et séduits par leur trouvaille, ils font connaître ce jeu sous le nom du château où il est né: Badminton.


Et quatre ans après cette mémorable beuverie, ils édictent les premières règles du jeu, ainsi comme pour le tennis et bien d'autres sports, ces personnages vont s'approprier la paternité d'un jeu qu'ils n'ont pas inventé.

Il y a plus de 2000 ans les Chinois et surtout les Chinoises jouaient déjà au volant. Les Japonais et les Incas aussi. En Europe au 17ème siècle la reine Christine de Suède aimait passionnément ce jeu, elle provoqua un scandale en prenant pour partenaire le savant Bochart qui dut quitter manteau et perruque pour pousser le volant.

En France, on trouve trace de ce jeu dans des gravures de la fin du 17ème siècle et dans un tableau de Chardin datant de 1741. Jeu de cours pendant des années, il devint peu à peu très populaire, avec un nom différent selon les provinces; "Grièche" en Anjou car garni des plumes de la Pie-grièche, "Picandeau" dans le Lyonnais parce que les plumes étaient alternées noires et blanches, le plus souvent "Coquantin" car le volant était garni de plume de coq.

Il n’y a pas si longtemps, ce sport passait uniquement pour un sport de plage. Depuis 1934, date de la création de la fédération internationale de badminton (BWF), plus de 150 pays se sont affiliés à cette fédération, sur les 5 continents. Ce qui chiffre à plus de 100 millions le nombre de pratiquants sur la planète. Le comité olympique a donc décidé d’inscrire cette discipline aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, à la suite d’une démonstration à Séoul, quatre années auparavant.

En 10 ans le nombre de pratiquants a augmenté de 584 % !!!

Enfin le badminton cumule autant d'atouts ludiques qu'économiques. Accessible à tous les niveaux en raison de sa rapidité d'apprentissage des gestes élémentaires, à tous les âges et à tous les sexes, il nécessite peu de place, peu d'argent, peu de matériel. Qui plus est, il développe chez ses pratiquants une panoplie de qualités: l'adresse, la vivacité, les capacités athlétiques, l'intelligence tactique, la solidité mentale.  

Le badminton, sport olympique

 
Depuis 1992, le badminton est un sport olympique et comporte cinq disciplines : simple hommes, simple dames, double hommes, double dames et double mixte. À haut niveau, il nécessite une excellente condition physique ainsi que de très bonnes qualités techniques et tactiques. Dans les faits, le badminton est l'un des sports les plus exigeants physiquement : c'est le deuxième sport le plus intense au monde, après le hockey sur glace. Ainsi, un match de badminton est 5 fois plus intense qu'un match de tennis, alors qu'il dure moins longtemps.

C'est également le sport de raquette le plus rapide du monde, il n'est pas rare de voir une douzaine d'échanges en double en moins de 10 secondes (le record de vitesse a longtemps été détenu par le chinois Fu Haifeng, dont le volant a atteint la vitesse de 332 km/h lors d'un smash, mais le Malaisien Tan Boon Heong l'a surpassé, propulsant son volant à 421 km/h en sortie de raquette, battant également quelques jours après son établissement le précédent record du joueur de double Naoki Kawamae, établi à 414 km/h).

Sport majoritairement pratiqué en Asie, le badminton recense plus de 100 millions de licenciés à travers le monde, ce qui en fait le 2e sport le plus pratiqué au monde derrière le football.

Actuellement, les meilleurs joueurs mondiaux sont originaires de Chine, d’Indonésie, de Corée, ou de Malaisie. En Europe, seulement deux pays rivalisent avec les Asiatiques : le Danemark et l’Angleterre.

 

 


 

Equipes concernées toute l'association
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter